FORGOT YOUR DETAILS?

CHARTE DU STAGIAIRE

Par la présente charte le stagiaire s’engage à :

  • Suivre régulièrement les activités d’enseignement du programme et d’exécuter personnellement toutes les tâches exigées au cours du cycle d’études. Il contribuera ainsi activement à sa réussite.
  • Etre présent lors des cours pratiques et théoriques. Toute absence devra être justifiée par un certificat médical (original) à remettre dans les 3 jours au secrétariat.
  • Se conformer aux horaires en usage dans les différents services de l’école et se présenter aux activités d’enseignement à l’heure indiquée. Une fois le cours commencé, les étudiants ne seront plus autorisés à rentrer dans le local ou à lieu le cours.
  • Ne porter atteinte ni à la dignité, ni à l’honneur, ni aux droits des personnes (étudiants, professeurs, personnel académique, administratif ou technique) et ne pas entraver le bon déroulement de la vie dans l’établissement (manque de politesse, agressivité verbale ou non verbale, vol, détérioration de biens d’autrui).
  • Participer à l’élaboration et au maintien d’un environnement de travail et d’étude sain, sûr, ainsi que respecter les biens et les locaux mis à disposition (graffitis, ordre, propreté, chewing-gums collés sur les bancs, tabac dans l’enceinte de l’école …).
  • Rendre le climat de travail stimulant et se conformer aux principes qui régissent le fonctionnement de l’établissement à savoir :1- Ne pas boire et ne pas manger dans les locaux pendant les cours.2- Ne pas utiliser de lecteur MP3, GSM et autres objets personnels durant les cours. Ceux-ci devront dès lors être éteints.3- Etre attentif, ne pas perturber le cours (bavardage…) et ne pratiquer aucune autre activité durant les cours (lecture, jeux…).
  • Respecter les consignes établies par les professeurs :1- Respect des consignes données dans le cadre des cours (tenue requise, matériel demandé, comportement, utilisation du matériel, tâches attribuées)2- Respect des modalités et échéances d’évaluation prévues dans le cadre des cours (travaux, rapports…).
  • Le non respect des modalités (présentation, support, structure, contenu, forme, orthographe) sera sanctionné par chaque professeur.
  • Valoriser l’image de l’école tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de celle-ci.
  • Promouvoir l’école en participant lors des salons, journées, portes ouvertes …

CHARTE DU FORMATEUR 

  La présente charte a pour objectif de déterminer le rôle, les droits obligations de la direction de l’ISTH d’une part et des formateurs d’autre part. Cette charte fait référence au règlement intérieur de l’ISTH, aux notes de services notamment celles du 10 et 20 Janvier 2010. Elle se réfère également au compte rendu de la réunion mensuelle des formateurs en date du 8 juillet 2010. A/La mission pédagogique du formateur.

Le formateur s’engage à concevoir les séquences de formation selon la méthode APC en respectant les objectifs de la formation et les finalités exigées par les compétences recherchées. A cet effet, il choisit, détermine et met en pratique les outils pédagogiques adaptés aux contenus de formation selon le schéma suivant :

  • Préparation d’un plan annuel de progression du programme du module enseigné ainsi que d’un programme d’évaluation à remettre à l’administration au début de chaque année de formation. Le planning d’évaluation sera porté à l’attention des stagiaires et classé dans le classeur du jury d’examens (Normes officielles obligatoires).
  • Préparation pour chaque séance de cours d’un document retraçant le contenu et la progression du cours, à classer dans le classeur des Etats d’avancement des programmes.
  • Consignation du contenu de chaque séance de cours à la fin du déroulement de celle –ci dans le classeur de l’état d’avancement des programmes, accompagné des documents ayant constitué le support du cours.
  • Les évaluations de contrôle continu doivent intervenir à la fin de chaque critère de compétence acquise.
  • Les évaluations pratiques et théoriques de fin de module doivent porter sur l’ensemble des critères précédemment évalués et représentant la compétence recherchée ; ces examens doivent être remis à la direction au plus tard le 30 décembre.
  • Le formateur s’implique et coopère avec l’équipe de la direction pour la préparation des outils requis par l’organisme de tutelle pour le renouvellement de l’accréditation :

  • Tenue à jour du classeur pédagogique ainsi que des documents relatifs aux résultats des évaluations : Fiches synthétiques des évaluations orales et écrites, théoriques et pratiques et fiches des résultats des évaluations de contrôle continu et des évaluations de fin de module.
  • Tenue des documents concernant la gestion des absences (fiche d’assiduité par module tenue par le formateur) et application des règles de discipline consignées dans le règlement intérieur et les notes de la direction.
  • Elaboration des épreuves de fin de module, théoriques et pratiques, en deux exemplaires, selon la méthode APC et le programme officiel en s’appuyant sur les critères de compétence, les QCM et toute autre méthode permettant d’évaluer réellement les compétences visées par le module, selon le guide officiel des évaluations.
  • Participation obligatoire à la réunion pédagogique de fin de mois ainsi qu’aux réunions pédagogiques décidées par la Direction de l’ISTH.
  • Respect du règlement intérieur de L’ISTH et de toutes les notes de service notamment en ce qui concerne la discipline, l’hygiène corporelle et vestimentaire, le comportement et autres…). Dans notre secteur, l’adhésion à ces principes est un élément important de la formation.
  • Le Formateur doit veiller à donner les mêmes chances et le même degré d’apprentissage aux stagiaires vis-à-vis de l’acquisition de la compétence recherchée par le module enseigné. A cet effet, le Formateur ne commencera le cours que si au moins 50% de l’effectif est présent, à charge pour le formateur en cas de suspension de cours ou son annulation de déposer auprès de la direction une demande pour le rappel de la séance non effectuée.
  • Toute annulation de cours pour les raisons invoquées ci-dessus donne droit au formateur pour :
    • le rappel de la séance manqué en fonction du programme soumis aux impératifs du programme général et de la disponibilité des salles.
    • L’indemnisation du déplacement du formateur à raison de 30% du taux horaire auquel il est rémunéré.
  • Les critères de rémunération des heures de cours effectués.

  • La séance de cours rémunérée est égale à 90mn entre le démarrage de la séance et la fin de celle-ci : les 90mn doivent être consacrées totalement à l’exécution du programme officiel et à son évaluation.
  • Le formateur est tenu de pointer exactement l’heure de début et de fin du cours : la durée de la séance ne peut excéder 90mn.
  • La durée de la séance de cours n’inclut pas le temps de préparation du formateur comprenant par exemple le l’édition des photocopies, l’installation du matériel de projection ou autres matériels didactiques.
  • Le formateur est tenu au respect de son emploi du temps et en cas de retard ou d’absence, il doit en informer le secrétariat de l’institut dans un délai raisonnable, pour permettre à la Direction de prendre les mesures nécessaires afin d’informer les stagiaires, prévoir les rattrapages ou les permutations avec un autre formateur et, éventuellement modifier les emplois du temps.
  • La mission du directeur pédagogique s’articule autour de :

  • La veille permanente sur l’exécution par les formateurs du programme officiel à travers le suivi en temps réel du classeur de l’état d’avancement des programmes.
  • La validation et le contrôle du respect des critères attachés aux heures de cours effectuées par les Formateurs et leur règlement en fin de mois sauf cas de force majeure.
  • La coordination de l’activité pédagogique de l’établissement, à savoir :
    • Synchronisation et mise en œuvre des programmes et des emplois de temps.
    • Organisation et planification des contrôles et des examens.
    • Le suivi et la gestion en collaboration avec les formateurs des programmes, de la discipline et la gestion des absences et des retards ainsi qu’au respect du règlement intérieur.
    • Le suivi des structures, installations, salles et matériel pédagogique nécessaire pour la formation.
  • L’animation des acteurs de l’ISTH.
    • Organisation et animation des réunions pédagogiques
    • La planification et l’organisation de l’activité pédagogique des formateurs et des stagiaires au sein de l’ISTH.
    • Le développement d’une structure conviviale et flexible à l’écoute de tous les intervenants de l’ISTH sur la base de la définition des fonctions des collaborateurs et formateurs.
  • TOP